Accueil

Natalie Pérez, seule mezzo de la distribution. Voix charnue, chargée de sensualité, aux graves capiteux, elle dialogue à ravir avec le chœur dans « Napeas del bosque » avant d’exprimer son drame et de nous chanter un langoureux, puis enflammé « Quien, cielos ? ».
Yvan Beuvard, forumopera.com

Natalie Pérez impresses with a powerful voice, and great ease in her phrasing. Her timbre, modulated according to circumstances, is sometimes rounded, sometimes piercing. In the solemn air “See, even night herself is here”, the soprano shows an intimate voice, soft, with elegant phrasing. On the contrary, in the penultimate aria “Now the night is chas’d away” (Purcell), her voice imposes itself perfectly above the orchestra and the five other singers.
Nicolas Mathieu, Ôlyrix

La Despina de Natalie Pérez est charmante et pétillante. Excellente comédienne, elle imite le docteur et le notaire avec beaucoup de piquant. Son chant est d'une rafraîchissante légèreté. La chanteuse projette un charisme vraisemblable, très convaincant et efficace.
Sabino PENA ARCIA, classiquenews.com

Ses aigus sont d'une belle assurance et sa ligne de chant éclatante.
Vincent BOREL, Opéra Magazine

L’Oberto très abouti de la jeune Natalie Perez dont le dernier air, exprime toute l’horreur que lui inspire la magicienne qui a tombé le masque : superbe progression vocale dans l’horreur et la blessure intime.
Alexandre PHAM, Classique News

Bubikopf, une Natalie Perez qui ravit grâce à un timbre lumineux et bien projeté
Emmanuel ANDRIEU, opera-online.com

Natalie Perez a impressionné avec sa voix brillante, en particulier dans le second acte avec des coloratures douces, légères et perlées même dans les aigus.
Carola JAKUBOWSKI, Opera Point

Écoutez quelques extraits!

Kennst du das Land – Beethoven (Goethe) 6 Gesänge, Op. 75: No. 1, Mignon. avec Jean-Pierre Armengaud

Smanie Implacabili – Mozart (Da Ponte), Cosi fan tutte. Finale du Concours international Bordeaux Médoc, Novembre 2019

Laudamus te, B minor Mass – Bach Violon: Katharina Wolff; Viole de Gambe: Jay Bernfeld; Clavecin: Nora Dargazanli
Non partir bell’idol mio – Mazzoni, Antigono David Stern, Opera Fuoco

.

Blogging attempts

Lancement du nouveau site!

After a few years with my old website, I have finally gotten round to freshening it up. A new site now compatible with tablets and smartphones – yes, I know, I should have done that a while ago. Here’s a little explanation as to why this was the right time for this update.