À propos

credits Capucine de Chocqueuse

Mezzo-soprano française anciennement soprano, Natalie Pérez obtient à la suite de cette transition, en 2019, le Premier prix femme dans la catégorie Opéra du concours international de chant des Nuits Lyriques de Marmande 2019, ainsi que deux prix spéciaux.

Auparavant membre de la 8e édition du « Jardin des Voix » des Arts Florissants (William Christie/Paul Agnew), ainsi que de l’atelier lyrique d’ Opera Fuoco (David Stern), et l' Académie Mozart du festivald'Aix-en-Provence; Natalie a fait ses études à la Guildhall School of Music and Drama de Londres, dans la classe de John Evans.

Remarquée pour sa voix veloutée et sa présence scénique, Natalie est une artiste polyvalente, à son aise autant en musique ancienne qu’en opéra, ou encore dans les Lieder et mélodies. Elle se produit régulièrement avec des ensemble de musique ancienne comme Fuoco e Cenere (Jay Bernfeld), I Gemelli (Emiliano Gonzalez Toro), Les Arts Florissants, Los Elementos. Natalie a chanté sur des scènes internationales telles que la Philharmonie de Paris, Le Guangzhou Symphony Hall (Chine); le Tchaikovsky Concert Hall (Moscou), les opéras de Reims, Nantes, et Caen, le Wigmore Hall et le Barbican Hall de Londres etc.

Ses engagements à venir comprennent: L’Elixir d’amour Jeunes Artistes avec le Théâtre-des-Champs-Élysée, Messaggiera dans l'Orfeo de Monteverdi avec I Gemelli (Metz, Lyon, Opéra Royal de Versailles), soprano 2 dans le Magnificat de Bach BWV 243 avec Jos Van Veldhoven et Pratum Integrum à Moscou.

Natalie a également obtenu le prix Jeune Talent Étranger
au concours international des Jeunes Ambassadeurs Lyriques à Montréal en novembre 2019, elle a gagné le prix de mélodie française au concours international de Vivonne "Vienne en Voix"; et elle a été finaliste du concours international de Bordeaux Médoc à l'Opéra de Bordeaux.

Natalie débute à l’opéra en 2011 à la Bachfest de Leipzig, dans le rôle de Cisseo (Zanaida, J.C. Bach) avec David Stern et Opera Fuoco. Depuis, elle a incarné Dorabella (Cosi Fan tutte, Orchestre National du Liban, Toufic Maatouk); Oberto (Alcina – David Stern, Opera Fuoco, Shanghai Baroque Festival);  La Musica et Euridice (Monteverdi, Orfeo); Despina (Cosi fan Tutte, Opera Fuoco), Sofia (Il Signor Bruschino, Rossini, British youth Opera), Bubikopf (Der Kaiser von Atlantis, Ullmann – Théâtre de l’Athénée, Opéra de Reims, de Nantes, de Massy), Silberklang et Tonina (Der Schauspieldirektor/Prima la Musica, Mozart/Salieri, David Stern, Hong Kong Philharmonic); Mirtilla (Damon, Telemann – Theater Magdeburg); Despina (Cosi Fanciulli, Bacri – Théâtre-des-Champs-Elysées).

On peut mentionner d'autre engagements notables comme le requiem de Mozart (mise en scène Yoann Bourgeois, avec Laurence Equilbey et Insula Orchestra; la Messe de Minuit de Charpentier (Paul Agnew, Les Arts Florissants, Philharmonie de Paris); la cantate Ino de Telemann (David Stern, orchestre symphonique de Guangzhou , Chine), « Apollo e Dafne » et « Antonio e Cleopatra » (Händel/Hasse, Alexander Rudin, Musica Viva, Tchaikovsky Hall, Moscou); le Stabat Mater de Pergolesi (Jean Deroyer, Orchestre Régional de Normandie).

Passionnée par le répertoire de chambre, Natalie débute au Wigmore Hall de Londres en septembre 2019, avec le programme Jeunes Artistes de Dame Felicity Lott et François le Roux. Elle a participé à des masterclasses avec Anne Sofie Von Otter, Angelika Kirchschlager, Jean-Paul Fouchécourt, Ann Murray; et au sein du Franz-Schubert Institut en Autriche, où elle a put travailler avec Elly Ameling, Helmut Deutsch, Julius Drake, Bernarda Fink, Tobias Truniger, Robert Holl, Rudolf Jansen, Andreas Schmidt et Roger Vignoles. 

Sa discographie inclut: " Cozzolani Vespro », encensé par les critiques (I Gemelli, Naïve, 2019); Berenice, che fai? (David Stern, Opera Fuoco, label Aparté, 2017); dans l'intégrale “Debussy 100”, la cantate “Eros et Diane” (Warner Classics); plus de 80 morceaux dans Beethoven The Complete Works, Lieder, chants populaires etc (Warner Classics) Les sorties futures sont: Messaggiera in Monteverdi’s Orfeo (Emiliano Gonzalez Toro, I Gemelli, label Naïve); le rôle de Vénus dans la Zarzuela “Vendado es Amor, no es ciego” of Jose de Nebra (Los Elementos, Schola Cantorum Basiliensis, label Glossa).